D3 : une victoire à l’arrachée au bout du chemin ! En route vers les Play-off !

Logo rennes

Quel match mes amis ! Le premier tiers rima avec cauchemar pour les Renards : probablement le son  du biniou faisant résonner l’hymne breton avant match…

Tel le haka polynésien, nos joueurs ne furent plus capable de rien, ainsi tel que le raconte leur entraîneur leur but au palet faisait peur… « Trois autobus auraient pu y rentrer » mais aucun palet dans le but ne fut concrétisé.

A la fin du premier tiers ne voyant que le bout de leurs patins, le manager désespéré dans le vestiaire dût leur expliquer… Au delà de la tonalité, le discours fut ainsi fait que tous comprirent que le travail de la saison pourrait être anéanti en cas de correction.

A Orleans l’annonce du score se fit dans la confusion encore et encore si bien que le 3/0 annoncé comme le résultat du match n’était que celui du tiers temps.

L’entame du deuxième tiers laissa augurer une catastrophe, après un quatrième but encaissé, deux buts en dix secondes marqués en infériorité eurent pour effet de nous libérer… Le match changea de physionomie pour terminer le deuxième tiers devant les Cormorans… 4/5 à la pause l’exploit s’annonçait mais sur ses lauriers il ne faut point se reposer.

L’égalisation en début de troisième tiers temps pouvait sonner le glas de nos espoirs, d’autant que l’égalité qui menaçait à 30 secondes de la fin pouvait nous faire craindre d’avoir l’air moins malins… Un pénalty arrêté aurait pu nous mettre la puce à l’oreille : notre bonne étoile toucha les Renards de sa lumière et deux buts dans les trente dernières secondes ont scellé notre victoire sans faconde… « Ouf » fut le commentaire de Gilbert qui ne s’était pas vu sortir si facilement de l’ornière …

Cliquez sur la feuille de match pour vous rendre compte du suspens que ce fut…

L’article du webzine « Temps mort » sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*